Accueil
Thomery village d'exception
Connaître Thomery
Retrospective de nos actions
Gazettes
Diaporamas Promenade dans Thomery
Diaporamas croisière de Saint Mammès à Thomery
Qui sommes-nous?

Zone éditable

 

 Les Journées du Patrimoine 2011

Exposition à la salle de la Plage les 17 et 18 septembre

Légendes et Mémoire autour du chasselas

 

Le thème national des Journées du Patrimoine 2011 " Le voyage du patrimoine " a guidé notre choix lors de cette exposition qui met à l’honneur le chasselas, symbole thomeryon par excellence.

 

Son histoire, l’évolution des techniques, son succès, sa diffusion de par le monde, nous ont inspiré cette exploration, ce " voyage du chasselas dans l’espace et dans le temps ".

 

L’exposition se décline chronologiquement afin de proposer une découverte et une approche didactiques de ce voyage du patrimoine.

 

La question de l’origine du chasselas se pose toujours et cela nous a amenés à rechercher les légendes existant à ce sujet. En plongeant au cœur de l’histoire, nous avons trouvé quelques éléments de réponse : Soliman le Magnifique, François 1er … ( on trouvera en annexe les recherches scientifiques sur cette origine )

    

Notre intérêt s’est porté aussi sur les personnages thomeryons qui ont joué un rôle décisif dans l’essor qu’a connu le chasselas :

  • Baptiste Larpenteur,
  • Georges Valleaux,
  • François et Rose Charmeux,
  • Etienne Salomon   qui ont chacun contribué à cette renommée du chasselas

Nous avons proposé un extrait du film muet tourné en 1928 diffusé en boucle lors de l’exposition pour que les visiteurs découvrent les traditions viticoles de Thomery, les gestes précis et efficaces des vignerons. Nous avons aussi présenté le DVD " Les saisons d’une passion " édité à Moissac.

 

Une vitrine présentant les objets du quotidien du vigneron thomeryon a permis à chacun de découvrir par exemple la fleur de soufre utilisée pour traiter les vignes ou les ciseaux pour ciseler délicatement les grappes de raisin.

Le chasselas a voyagé au cours du temps pour prodiguer les bienfaits de ses grains dorés par exemple à l’occasion des cures uvales. Vers 1840, plus de 50 tonnes de chasselas disposé dans des paniers sont expédiées par la Seine.

 

L’origine du panier nommé la tortue, du fait de sa forme, demeure un mystère. Pendant longtemps, il a été l’écrin de ces belles grappes de chasselas envoyées à Paris ou dans les capitales européennes.

Thomery a rayonné grâce à ce magnifique et délicieux raisin de table et nombreux sont ceux qui ont souhaité reprendre les techniques novatrices développées à Thomery. Ainsi, la culture du chasselas s’est pratiquée au sud, à Moissac, mais aussi au nord, en Belgique.

Nous avons également recueilli les témoignages de ceux qui ont connu les grands moments de la culture du chasselas ; ces Thomeryons que nous remercions chaleureusement nous ont livré leurs souvenirs. Ils nous aident à faire revivre ce passé en nous livrant cette mémoire.

Enfin, nous avons recensé les célébrations autour du chasselas comme la fête de la Saint-Vincent organisée par la Confrérie de Saint-Vincent en janvier. Vin chaud et brioches sont généreusement offerts pour célébrer le nouveau bâtonnier, garant de cette tradition.

Le chasselas, patrimoine et symbole thomeryon, garde encore des secrets et des mystères.

 

ANNEXE

 

Le chasselas légendes et mémoires
© 2013 EAVT